maillot de bain bébé

+33 (0)4 94 79 87 48
du lundi au samedi
10h - 19 h
info@petitesource.com

 

maillot de bain bébé maillot de bain couche

Inscription à la newsletter

Fils d'actualité

Suivez-nous!

FacebookTwitterRSS Feed

Bébé et le soleil

1°- Les rayons ultra-violets et bébé au soleil
Ce sont des rayonnements possédant une certaine énergie capable donc de détruire l’ADN de nos cellules. Il en existe trois différents :
a°) Les UV A sont des rayons faibles en énergie mais ils arrivent à pénétrer la peau profondément. Ils sont impliqués comme les UV B, dans le processus de bronzage et sont également responsables du vieillissement cutané et donc de l’apparition des rides.
b°) Les UV B sont des rayons plus puissants. Même s’ils traversent peu notre peau ils sont responsables du bronzage, des brulures superficielles de la peau et aussi des risques de cancer.
c°) Les UV C sont les plus puissants et les plus dangereux. Heureusement, la couche d’ozone (quand elle n’est pas trouée, comme c’est le cas à certains endroits du globe) les arrête.

2°- L’index UV
Il sert à quantifier l’intensité du rayonnement solaire
Un index UV de 0 à 4 signifie qu’il faudrait environ plus d’une heure à la peau non bronzée pour qu’apparaissent une brûlure.
Un index de 4 à 7 fait tomber ce délai à trente minutes
Un index de 7 à 9 le fait chuter à vingt minutes
Un index supérieur à 9 et ce délai passent à moins de quinze minutes
A titre d’exemple sur nos côtes françaises l’été, l’index UV est de l’ordre de 7 à 8.

3°- L’indice de protection IP s’appelle aussi le facteur de protection solaire FPS mais également Sun protector factor SPF.

4°- Les cellules vivantes de la peau doivent être protégées.
La peau est formée de cellules vivantes qui se renouvellent toutes les quatre semaines depuis la couche basale. Chaque cellule vivante contient un élément fondamental pour la vie : l’ADN. Ce dernier se compose d’une chaine d’acides nucléiques présente dans le noyau de chaque cellule. Il contient des informations génétiques nécessaires au bon fonctionnement de la vie des cellules. C’est pourquoi il est vital de protéger le noyau des cellules afin de conserver longtemps une belle peau lisse, sans ride, et sans tache pigmentaire.

5°- Toutes les peaux peuvent souffrir au soleil.
Même si votre peau est mate et bronze facilement, les rayons UV ne sont pas sans danger. Tout d’abord lors des premiers jours d’exposition, votre peau n’a pas eu le temps de développer sa protection naturelle qu’est mélanine. Les rayons UV peuvent donc atteindre le noyau des cellules vivantes et altérer l’ADN. Les jours suivant, même si vous êtes bronzés vous devez savoir que les UVA et UVB peuvent atteindre les fibres élastiques et provoquer un vieillissement prématuré. Si vous avez la peau claire, fine et sensible, les rayons qui font du bien au moral et illuminent votre teint peuvent aussi faire du mal à votre peau, provoquant des intolérances, des rougeurs et même des allergies au soleil.

6°- Le bronzage
Le bronzage est lié à une migration de grains de mélanine vers la surface de votre peau, cette couche que l’on appelle épiderme. Les grains de mélanine sont des pigments bruns ce qui explique la coloration de votre peau sous l’effet du soleil. Sous l’action des rayons UV, la mélanine est produite par des cellules spéciales de l’épiderme, les mélanocytes. La mélanine migre alors vers la surface de la peau ou elle est absorbée par d’autres cellules qu’elle colore. Si vous n’êtes plus exposé au soleil, les cellules colorées par la mélanine vont être remplacées par de nouvelles cellules qui ne contiennent pas de pigment.

Soleil + bébé nageur les conseils

Soyez un fin stratège et faites porter une protection solaire Petite Source à votre enfant.
Attention, Attention.
La peau des bébés est plus fragile que celle des adultes. L’épiderme des bébés est immature et totalement perméable au soleil et à ses rayons UV. Dés la naissance cette peau facilement irritable a une mémoire. Les dommages causés par le soleil sont absolument irréversibles et peuvent provoquer des dommages en profondeur avec une altération de l’immunité cutanée à l’âge adulte. La tendre peau des nourrissons émet une faible sécrétion de sébum et ses faibles réserves en eau ne lui permettent pas de lutter contre la chaleur. En pratique l’utilisation d’une crème solaire est à exclure avant 9 mois, car la peau laisse passer en trop grande quantité certains composants anti UV susceptibles de favoriser des allergies cutanées ; cela suppose qu’il faut absolument oublier les produits pour adultes trop agressifs et privilégier des produits spécifiques aux bébés.
Tous ces préalables ne doivent pas vous contraindre à vivre en reclus à l’abri du soleil, mais à prendre conscience :
- qu’il faut éviter de l’exposer au soleil de 11 heures à 16 heures. Les rayons du soleil sont à la verticale durant ces heures et brûlent la peau.
-qu’il faut prendre impérativement des précautions quand vous emmener bébé dans des endroits ensoleillés.
-qu’il faut lui faire porter un chapeau, une casquette, un foulard et des lunettes filtrants. Que la poussette doit être équipée d’une ombrelle anti UV
- qu’i faut bien sécher bébé après les baignades. Les gouttelettes séchant sur la peau sous le soleil sont dangereuses (effet de loupe de l’eau sous le soleil) mais favorisent également en s’évaporant une déshydratation de la peau. Dans ce cas, à la mer, seul le sel reste sur la peau et peut devenir très agressif. Dans la mesure du possible bien le doucher après les bains de mer.

Vos enfants et les protections solaires

les règles de protections solaires classiques sont évidemment toujours valables. Mais faites également appel aux produits estampillés anti UV que vous proposent Petite Source.
Le maillot de bain bouée anti UV, le t-shirt anti UV, la combinaison anti UV, la casquette anti UV, le chapeau anti UV, le paréo anti UV, le shorty anti UV, sont des vêtements utiles et efficaces contre les rayons UV A et UV B pour nos chérubins. Le secret est dans le choix de la matière qui est tissée très hyper serrée et qui a subi en plus un traitement chimique à base de titane qui augmente l’opacité, ainsi le vêtement filtre efficacement les rayons solaires, même mouillé, selon les tests de l’ITF conformément aux normes AS/NZ 4399-96. Il est aussi à noter que nos tissus répondent aux normes Oeko-tex 100 catégorie 1(absence de substances indésirables pour la peau des enfants).
Il est important de souligner que l’entretien de ces tissus n’est pas contraignant. Le rinçage à l’eau tiède suffit et ils résistent sans soucis à plusieurs lessives.
Certains peuvent penser qu’un bon vieux t–shirt pourrait faire l’affaire, mais un t–shirt en coton clair laissent passer 10 à 20% des rayons UV et jusqu’à 50% quand le t-shirt est mouillé. Il ne s’agit pas de la meilleure des protections surtout quand les enfants peuvent passer des heures et des heures dans la piscine en plein soleil ou à la plage.

- Accueil du blog
- Boutique en ligne
- Nous contacter

bouee-fille
 
bouee-garcon
 
maillot-couche-fille
 
 
 
 
bébé nageur
maillot de bain couche