maillot de bain bébé

+33 (0)4 94 79 87 48
du lundi au samedi
10h - 19 h
info@petitesource.com

 

maillot de bain bébé maillot de bain couche

Inscription à la newsletter

Fils d'actualité

Suivez-nous!

FacebookTwitterRSS Feed

Les otites du bébé nageur

Les otites sont des maladies fréquentes qui surviennent chez l’enfant qui a entre 4 mois et 6 ans environ. C’est le deuxième sujet de consultation en pédiatrie et elles touchent 75 % des bambins de moins de 3 ans.
Ce sont des infections et des inflammations de peau ou de muqueuse d’oreille qui peuvent atteindre les différentes parties de l’oreille qui est l’organe de l’audition et de l’équilibre.

Anatomie de l’oreille

Effectivement l’oreille est constituée de trois modules qui ont chacun un rôle bien spécifique :

-L’oreille externe.
C’est la partie apparente du pavillon auriculaire qui capte et concentre les ondes sonores.

-L’oreille moyenne.
Cette section, composée du tympan et de la chaîne des trois osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier), transmet les sons du milieu aérien qui proviennent de l’oreille externe vers le milieu liquidien de l’oreille interne. Tympan et osselets communiquent avec le pharynx via la trompe auditive, c’est ce lien qui est facteur d’infections et de ces fameuses otites.

-L’oreille interne
Cette partie contient l’organe de l’ouïe (appelé la cochlée) et le système vestibulaire qui est l’organe de l’équilibre.
Un trouble au niveau de l’oreille interne est alors synonyme de vertiges avec une impression de déséquilibre et de rotation de l’environnement ou de son propre corps. La cause en est la présence de lithiases, une espèce de petits cristaux aux niveaux des canaux de l’oreille. C’est une des raisons pour lesquelles les médecins nous disent, à nous adultes, lors du réveil de nous lever du lit sans précipitation, car lors de changements de positions brutaux nous sommes amenés à avoir parfois des vertiges. Mais il n’y a pas à trop s’en inquiéter, la résolution de ces vertiges est spontanée.

Les otites du bébé nageur

On distingue généralement deux types d’otites :

L’otite moyenne aigue
C’est une inflammation de l’oreille moyenne due à une infection microbienne (bactérienne ou virale) fréquente de la petite enfance. Les virus et les bactéries pénètrent dans l’oreille moyenne qui est située derrière le tympan.
Il faut garder en mémoire que l’enfant de moins de 3 ans :
-a des défenses immunitaires immatures.
-a une trompe d’Eustache courte, perméable et horizontale.
-fait beaucoup de rhino-pharyngites.
Quand votre enfant a moins de trois ans, il est souvent difficile de diagnostiquer le mal. Mais des signes indirects sont visibles : l’enfant est bougon, il manque d’appétit, il pleure souvent, a des troubles du sommeil, des troubles digestifs et est souvent fiévreux.
Le traitement le plus courant est à base d’antalgique, avec obligation pour la maman de le moucher souvent. La désobstruction rhino-pharyngée se fait avec du sérum physiologique.

- L’otite séreuse appelé aussi l’otite du baigneur
C’est également une inflammation de la muqueuse qui tapisse la cavité tympanique. Ce type d’otite passe inaperçu et n’est découvert qu’à l’occasion :
d’une visite d’ORL.
Cette otite ne doit pas être négligée, car si elle n’est pas dépistée à temps, elle peut entrainer une gêne auditive avec les problèmes que cela suppose sur l’acquisition du langage. Après un traitement pris à temps, la perte d’audition disparait à la rémission de la maladie.

Otite et Prévention

La prévention passe par :
-La vaccination contre l’hemophilus. Ce virus est la première cause des méningites chez le bébé, mais il est responsable de bons nombres d’otites.
-La maman doit éviter la cigarette pendant la grossesse, et éviter l’exposition à la fumée du tabac au bébé à sa naissance.
-Eviter de donner le biberon quand bébé est couché (le lait peut stagner dans les conduits auditifs et causer la multiplication des bactéries qui risquent de migrer dans l’oreille moyenne. Il faut le prendre dans ses bras pour l’alimenter.
-Le vaccin anti grippal diminue de 30% les risques d’otites.
-La fréquentation du bébé dans les crèches collectives peut être une cause supplémentaire des otites, de même que l’absence d’allaitement maternel.
-Envisager la suppression de la tétine pour éviter les otites : il y a 30% d’otites supplémentaires pour les bébés qui sucent la tétine.
-Evitez d’exposer le nourrisson à des bruits violents (comme lors du 14 juillet !!! par exemple).
-L’utilisation de coton tige est à proscrire , car il peut entrainer une perforation du tympan. Plus exactement, vous pouvez et vous devez nettoyer l’orifice du conduit auditif externe de votre enfant, mais de grâce faite attention aux cotons tiges à bas coût qui sont souvent trop gros (dans ce cas un petit bout de coton sur une allumette fera l’affaire). Il ne faut pas culpabiliser sur l’usage du coton tige, mais il ne faut pas nettoyer l’oreille trop souvent, une fois pas semaine est suffisant, et il ne faut pas aller trop profond et surtout ne pas enfoncer l’allumette, il suffit simplement de ramener vers l’extérieur l’excédent de cérumen. Un gros « nettoyage » peut décaper la fine pellicule de la peau qui réagira en s’eczématisant et qui ne demandera qu’à s’infecter au premier contact avec l’eau.
-Le traitement de l’otite séreuse est chirurgical avec une intervention bénigne sous anesthésie locale. Un nouveau traitement américain se fait par laser grâce à un trou dans le tympan pour drainer l’oreille pendant 3 à 6 semaines.
Donc si l’otite fait partie du quotidien de beaucoup de bébés, selon le principe de précaution, il vaut mieux ne prendre aucun risque et éviter les séances de bébés nageurs.
Pour celles et ceux qui voudraient prendre des précautions supplémentaires quand bébé n’a pas d’otite et qui souhaitent tout de même emmener leurs chères têtes blondes ou brunes aux séances d’éveil aquatique, vous devriez penser aux bouchons d’oreilles faits sur mesure. A titre informatif chaque bouchon d’oreille coûte environ 30 euro et il est fait par un audioprothésiste. A cela et il faudra lui adjoindre un bonnet de bain élastique lors des séances bébé nageur. D’autres parts il n’est pas remboursé par la sécurité sociale, mais éventuellement par votre mutuelle complémentaire. Vous pourrez utiliser ces bouchons lorsque vous lui laverez la tête à la maison.

En conclusion :
-En cas d’otite moyenne évitez la piscine et les séances de bébé nageur, car l’eau des bassins chargés en chlore tue les bactéries bénéfiques qui sont présent dans le canal de l’oreille, favorisant le développement des bactéries nocives.
-En cas d’otite externe :
Durant la toilette et le petit bain, il faut éviter de faire rentrer dans les oreilles des substances irritantes comme le savon ou le shampoing.
Après le bain (à la maison, à la piscine ou à la plage) essuyer les oreilles de l’enfant, faite sortir l’eau du canal auditif (en lui faisant tourner la tête et en tirant sur le pavillon auriculaire de l’oreille dans différentes positions. Et aussi lui inclinant la tête sur le côté pour faciliter l’écoulement de l’eau et éventuellement en faisant buvard avec un petit kleenex que vous aurez effilé).
Après chaque bain mettre une goutte d’une solution d’eau et d’acide borique pour désinfecter l’oreille et éliminer les germes, (cette solution s’achète en pharmacie). Vous pouvez également instiller quelques gouttes d’alcool à 70° ce qui a l’avantage de bien assécher l’oreille et la désinfecter.

Otite et traitement

Le traitement contre l’otite se fait généralement à base d’antalgiques, d’antibiotiques et plus rarement avec la paracentèse.
Pensez également à ne pas coucher le bébé du côté de l’oreille infectée car cette position pourrait aggraver sa douleur. Si vous passez vos vacances au bord de la mer, lavez quotidiennement le nez de bébé à l’eau de mer, dans le but de désencombrer le nez. Donc les mamans et les papas n’ont pas à s’inquiéter outre mesure, mais il leur convient d’être réactif pour traiter au plus vite cette maladie très inconfortable pour bébé, qui ne communique pas encore par le langage. Une fois la guérison obtenue, vous devez savoir que les microbes ne disparaissent jamais complètement, ils survivent en très petit nombres et ne demanderont qu’à proliférer à nouveau lorsque des conditions favorables se présenteront (comme l’humidité). Cela explique le caractère particulièrement récidivant des otites.

- Accueil du blog
- Boutique en ligne
- Nous contacter

bouee-fille
 
bouee-garcon
 
maillot-couche-fille
 
 
 
 
bébé nageur
maillot de bain couche